Cuisses affinées, fesses remontées, abdos en béton, cellulite envolée… Vive le Cycling !

J’entends souvent dire que le cycling fait gonfler les cuisses, et c’est une des raisons pour laquelle beaucoup de personnes n’osent pas essayer…

Or il suffit de regarder votre coach pour vous rendre compte que non, le cycling ne fait pas gonfler les cuisses, au contraire, ça les affine !

De plus, on le sait toutes, les cuisses et le ventre sont les domaines de prédilection de la cellulite quand elle décide de s’installer.

Mais cet hiver, pas question de laisser les capitons envahir les jolies cuisses, il faut les entretenir tout au long de l’année…

Le cycling nous permet permettra d’affiner notre taille et de dessiner vos muscles.

Alors comment faire pour s’affiner?

1. D’abord, en ayant la bonne position sur le vélo.

•La bonne position: on pose ses fesses bien en arrière pour pédaler en poussant avec les talons.

•Mauvaise position: Si les genoux sont trop fléchis, on va forcer avec les quadriceps. Ce qui ne veut pas dire qu’on va gonfler de suite. Il faudrait faire plus de 3 séances par semaine, en utilisant beaucoup de résistance, pour commencer à gonfler.

2. Parlons justement de la résistance: c’est un des éléments difficile à dompter (il faut 2-3 cours pour bien comprendre comment gérer sa résistance).

•Mauvaise façon: Si on n’en met pas assez, alors la roue arrière (qui pèse 30 kg) une fois lancée, ne s’arrête plus. D’où l’effet pression sur les cuisses pour ralentir la roue (alors qu’il faudrait avoir de la résistance pour contrôler notre coup de pédale).

•La bonne façon: Mieux vaut en mettre plus (et en enlever lors des premières séances) que pas assez et se faire mal aux genoux.

3. En cycling, on travaille l’arrière des cuisses et des fesses.

Votre coach vous apprend à vous “soulever” sur le vélo, et justement ne jamais s’appuyer sur ses cuisses. Pendant le cours, on tire vers le haut à chaque rotation. Et en position debout (course) on gaine plus la ceinture abdominale pour avoir une bonne position debout et on fait travailler les bras !!

4. Et les abdos dans tout ça?

Le fait d’être tout le temps en mouvement (debout, assis, de côté), on travaille en continue la sangle abdominale (et encore plus avec nos vélos RealRyder).

Enfin, 600 calories dépensées en moyenne sur un cours de 45 minutes, c’est plutot pas mal ! Et une fois que notre métabolisme est en marche, on continue à brûler jusqu’à douze heures après l’effort…